Parmi les boutiques en ligne d’objets pour adultes, sextoy.fr est assez récente, puisqu’elle a été créée en 2012. Après un an d’existence, le catalogue s’est largement étoffé : de 250 références, la boutique accueille à présent environ 650 produits. Un grand nombre de marques, des petits prix comme des objets luxueux. Des pages de conseils. Des fiches produit claires (un exemple ci-dessous avec la bougie de massage Picobong).

Après une promenade virtuelle dans ses rayons, j’ai posé quelques questions à Rémy, membre de l’équipe qui gère ce love-store.

***

Moi : Sextoy.fr est une boutique qui se démarque d’autres boutiques par le fait qu’elle n’est pas centrée sur le plaisir féminin, uniquement : une rubrique est ainsi consacrée aux sextoys masculins et parmi ceux-ci on remarque des produits souvent délaissés par les boutiques qui cherchent à attirer l’œil du client avec leur côté glamour. Je veux parler des masturbateurs de type « vaginettes » et des poupées gonflables. On ne peut pas reprocher à ton site d’être inesthétique, c’est tout le contraire. De fait, pourquoi ces produits que l’on ne s’attend pas à voir ? Pourquoi avoir fait le choix de les vendre ?

Rémy : Effectivement, ces produits peuvent surprendre mais si les sextoys sont dans l’imaginaire collectif plutôt à l’intention des femmes avec les vibromasseurs en première ligne, il faut noter que les hommes sont de plus en plus utilisateurs.

Si les poupées gonflables peuvent faire un peu vieux jeu et laisser penser aux sexshop à néons, cela reste un produit relativement plébiscité. Pour preuve, on en retrouve même aujourd’hui dans le catalogue en ligne de LaRedoute !

Dans ce domaine néanmoins, les masturbateurs sont la nouvelle référence avec notamment la marque américaine Fleshlight et son concurrent direct japonais Tenga qui rencontrent un succès international, des produits résolument bien pensés qui ont révolutionné la masturbation masculine.

A noter enfin que sur les 12 derniers mois, 46% des clients de Sextoy.fr sont des hommes. Même si ces derniers recherchent majoritairement des accessoires à partager avec leur partenaire, l’idée est donc de leur proposer également des références qui leurs sont entièrement dédiées.

Quels sont les produits phare de ta boutique ?

Actuellement, c’est un vibromasseur de type Rabbit (Butch Cassidy) imaginé par Adrien Lastic (une récente marque espagnole avec des références fun et acidulées dans l’air du temps).

(à gauche, ce sextoy « butch cassidy ».)

 

A l’opposé, et loin des codes dictés par les médias féminins, vient un godemichet réaliste pourvu d’une ventouse à sa base (Captain Cock de la marque ToyJoy) qui fait partie des produits phare chaque mois.

(à droite, le godemiché « captain cok »)

Enfin, un anneau vibrant simple et efficace (Soft Cockring de la marque Seven Creations) est également régulièrement présent dans les meilleures ventes.

(ci-dessous, l’anneau « soft cockring »)

Mais d’une manière générale, c’est bien le rayon Vibromasseur qui rencontre le plus large succès.

Ta boutique Sextoy.fr propose plusieurs guides à l’intention des clients ou des curieux : sur les sextoys eux-mêmes (Quels sont-ils ? À quoi ressemblent-ils?) et sur leur utilisation. Ces guides se consultent en déroulant le menu de l’onglet « Accueil ». Reçois-tu néanmoins directement des demandes de conseils de la part de ta clientèle, et si oui, comment y réponds-tu ?

Tout à fait, nous recevons régulièrement des questions sur les sextoys proposés directement ou encore via notre page Facebook ou notre compte Twitter, des questions parfois « techniques » et parfois surprenantes comme savoir si tel godemichet peut passer au lave-vaisselle ! Moins souvent, ces questions portent sur leur utilisation pratique et nous sommes là pour répondre sans gêne ni tabou.

La presse a eu un regain d’intérêt pour les sextoys, suite au succès éditorial d’un livre estampillé « érotique », voire « BDSM » et de la création de produits dérivés. As-tu ressenti, par rapport au nombre de visites sur Sextoy.fr et aux achats effectués, un engouement nouveau pour les sextoys ?

Effectivement, nous avons constaté un certain intérêt nouveau de la part de personnes n’ayant jamais pensé à utiliser un sextoy, majoritairement des femmes, avant d’avoir lu ce fameux roman…

A notre niveau, nous avons enregistré une certaine hausse sur les ventes de boules de geisha qui sont à priori un instrument phare du livre (personnellement, je ne l’ai pas lu) ainsi que sur notre rayon « Festish soft » qui comprends des accessoires comme des liens d’attaches, des menottes, des masques opaques, des tapettes, etc.

A voir si l’adaptation cinématographique va avoir le même effet sur les Françaises… et sur la presse ! La gamme officielle a également connu un certain succès mais je ne pense pas que ce roman a révolutionné la sexualité des femmes comme cela a été présagé et répété.

En bas de page sont référencées les marques préférées de la boutique : ToyJoy, Love to Love, Durex et LELO. Pourquoi une préférence pour ces marques ?

ToyJoy, marque historique du secteur, est mis en avant pour sa large gamme proposant des produits de qualité à prix modérés pour les budgets serrés.

Les références Love to Love renvoient une philosophie que j’apprécie, à l’image de son slogan « Sex, Fun & Rock ‘n Roll ! », sans oublier que c’est une équipe française qui se trouve derrière.

Durex, numéro 1 en matière de préservatifs, propose depuis un moment maintenant des accessoires intimes ludiques, via sa gamme Durex Play, reconnus pour leur qualité.

Enfin, la marque suédoise LELO représente selon moi l’excellence en matière de sextoys. Des objets coquins d’un esthétisme inégalé et aux fonctions diaboliquement efficaces !

As-tu une anecdote à nous raconter à propos de Sextoy.fr ? Y as-tu vécu une situation insolite ?

Oui, je pense tout de suite à une cliente, ou plutôt la femme d’un client, qui nous a téléphoné afin d’annuler une commande. Celle-ci nous a fait part de sa peur d’être victime d’une usurpation d’identité.

Etant plutôt réfractaire à l’utilisation de sextoys, elle a d’abord pensé que c’était son mari qui avait utilisé sa carte bancaire afin de commander quelques références mais celui-ci lui a écrit une attestation sur l’honneur garantissant qu’il n’y était pour rien !