Ci-dessous, chronique de l’eBook Votre Santé, c’est notre avenir d’Alan Spade que j’ai écrite pour le forum Au cœur de l’imaginarium. Le recueil, publié en avril 2014, peut, je ne l’ai remarqué qu’un peu tard, se lire sous forme de plusieurs eBooks, voir ici : http://emlguillot.free.fr/crbst_10.html

—-

J’ai lu l’eBook Votre Santé, c’est notre avenir d’Alan Spade dans le cadre d’un partenariat avec le forum Au cœur de l’imaginarium. J’ai mis un peu plus de temps que prévu pour le lire, du fait d’occupations diverses, mais aussi, il est vrai, parce que les premières pages ne m’avaient pas convaincue. Mais la persévérance a du bon, avec ce recueil, car j’ai particulièrement aimé un des textes.

Parlons de la composition de ce livre : Votre Santé, c’est notre avenir est le titre du recueil tout autant que le titre de la quatrième nouvelle. Le titre global et la photographie en couverture (peu attirante, à mon avis mal choisie) évoquent la médecine, si bien que l’on s’attend, en commençant le livre, à un univers médical. Il n’en est rien. À tel point que je me suis demandé ce que venaient y faire les deux premières nouvelles du recueil. Et comment parler de recueil de nouvelles alors qu’il semblait y avoir si peu d’unité ?

Les deux premiers textes mettent en scène, en Afrique, un baroudeur, prénommé Vick. Dans un voyage en train tout d’abord (Le Vagabond) où il vole une mallette et se bagarre, puis au volant d’une voiture, en tant que chauffeur d’un homme qui expérimente sur lui un produit mystérieux (Le Baiser de la lionne). Ces deux textes sont plutôt bien écrits, ils m’ont cependant peu intéressée. Le personnage de Vick aurait pu constituer une trame pour un recueil de nouvelles indépendant. Il n’aurait pas été dépourvu d’intérêt de connaître davantage le personnage, de lui donner plus de profondeur. Et puis, ce personnage n’est pas spécialement sympathique, de fait ma sympathie de lectrice ne lui était guère acquise dans ces deux textes.

Dans ces textes, le surnaturel fait une apparition. La statue ne peut être regardée en face, dans le premier texte, car elle représente un mauvais esprit. Dans le deuxième texte, Vick est pris d’hallucinations qui semblent si réelles… Des fantômes le hantent, le guident.

Le troisième texte, Shopping, mon préféré, épouse un cadre très différent. Il s’agit de science-fiction. Des informaticiens ont créé Mini-Brice, qui se nourrit des informations qu’on lui transmet, et qu’il finit par chercher lui-même, après avoir mis les chercheurs sous son pouvoir. Grâce à une analyse de l’ADN des joueurs, un jeu vidéo qu’il a lui-même créé, anticipe les besoins, assigne des récompenses, transforme les êtres humains en larves incapables de se déconnecter. Je ne vais pas résumer toute l’histoire. Sachez seulement que je l’ai trouvée captivante. Un court thriller que je conseille !

Le quatrième texte est donc celui qui donne son nom au livre, Votre Santé, c’est notre avenir. Et là, surprise, page 113, on rencontre à nouveau le personnage Vick. Ce texte fait explicitement suite à Shopping. L’unité que je recherchais au début du livre est enfin trouvée. Vick est à présent en France, à Rennes, et cherche un antidote au produit qui provoque ses hallucinations, comme si des esprits hantaient son corps, lui transmettaient ce qu’ils connaissaient. Une grosse firme pharmaceutique produit des médicaments aux effets secondaires avérés, mais réussit à commercialiser ceux-ci grâce à des pots-de-vin dont sont gratifiés des experts. La police enquête suite à la mort d’un employé du laboratoire. Vick collabore. Ce texte met moins le lecteur sous tension, il s’apparente davantage au polar. La désinvolture de Vick, sa témérité, en font un allié de choix pour la police. D’autant plus que l’esprit de l’homme assassiné lui permet de dénicher une clé usb compromettante pour les dirigeants de l’entreprise.

Dernier texte du recueil, Grand Pouvoir Séculaire, n’est pas relié aux autres textes. Pourquoi ne pas en avoir fait une publication indépendante ? Le numérique permet pourtant de publier des textes très courts… « Grand Pouvoir Séculaire », autrement dit GPS. Celui de la voiture d’un sportif peu engageant. Comment se fier à son GPS quand celui-ci n’indique plus que des noms inconnus, comme si la voiture et son passager se trouvaient dans un monde parallèle. Une explication rationnelle apparaît en fin de texte, mais l’ensemble de ce qui précède baigne dans le surnaturel. Des créatures de fantasy, des êtres maléfiques, des monstres…

Au final, mis à part ma réserve concernant les deux premiers récits, j’ai aimé La Santé, c’est notre affaire. Son défaut tient dans sa composition (je pourrais ajouter sa laide couverture). Ses atouts sont l’imagination de l’auteur, la fluidité de l’écriture, l’intérêt suscité – du moins chez moi- par les textes Shopping et Votre Santé, c’est notre avenir.

Votre Santé, c’est notre avenir, Alan Spade, éd. Emmanuel Guillot / http://emmanuelguillot.over-blog.com/