la-maison-jauneL’auteur est passé sur mon mur facebook et y a laissé quelques lignes pour évoquer son roman (ou plutôt un de ses romans), La Maison jaune. Et j’ai tout de suite été tentée de le lire.

A la frontière franco-espagnole, en 1936, la vie d’un village, la vie de deux personnages Antonio, qui décide de retourner combattre en Espagne et de sa femme Louisa, embauchée comme cuisinière à la Maison jaune. La Maison jaune, c’est la maison close, dirigée par Madame Raymonde, une femme au grand cœur. A la fin de la première partie, l’enfant de Louisa est né, il se prénomme Pablo. La deuxième partie du roman est consacré à cet enfant, qui a un don pour la peinture. Sa vie à la maison close, puis ses voyages, jusqu’à Paris où il s’installe. Mais le village de Barras le rappelle…

J’ai lu ce roman cet après-midi et l’ai beaucoup aimé. C’est une belle histoire. (Et puis j’aime beaucoup la couverture !) Une lecture que je vous conseille !

La Maison jaune, Vincent Martorell, éd. NeoBook, coll. NeoFiction, 4,99€, ePUB sans DRM.