J’ai mentionné beaucoup d’appels à textes et de concours de nouvelles ces dernières semaines. A présent, un bilan :

– le concours Livres en tête / Short edition « à rougir de lire » est fini pour sa première partie. La suite, c’est la soirée parisienne et l’annonce des gagnants. J’ai lu sur Facebook que Gier, alias Carnet d’Eros sur ce réseau social, avait un texte sélectionné. Félicitations à lui ! Je n’ai pour ma part pas participé à ce concours.

– le concours d’écriture de nouvelles érotiques de B-sensory sur le thème des sextoys a pris fin. Quelques noms connus parmi les gagnants et finalistes. Je pense notamment à Léon de Griffes dont j’avais pu lire (et globalement apprécier) un texte qu’il devrait publier en auto-édition prochainement dans un recueil intitulé Les Vies d’Adèle. Autre concours auquel je n’ai pas participé…

– l’appel à textes des éditions L’encre parfumée de Lys avait été prolongé d’un mois. Il est clos depuis le 15 novembre. J’ai envoyé un texte. Un seul. Nous verrons bien s’il va réussir à retenir l’attention du comité de lecture et de l’éditrice, malgré sa construction peu orthodoxe.

– l’appel à textes des éditions La Musardine sur le thème du « coup de foudre sexuel » a pris fin le 7 novembre. J’avais envoyé deux textes, l’un des deux est retenu et sera donc publié en janvier. Je ne sais pas encore quel sort je réserverai au deuxième, je vais y réfléchir… J’en profite pour signaler que le volume Osez 20 histoires de sexe aux sports d’hiver sort demain et que vous pourrez aussi y lire un texte à moi. Le prochain thème est « sexe à plusieurs », les textes doivent être adressés avant le 1er janvier.

l’appel à textes des éditions Des ailes sur un tracteur est en cours. J’ai pour l’instant écrit et envoyé deux nouvelles sur deux thèmes différents. J’espère réussir à en écrire une troisième avant le 1er décembre, date limite des envois.

le concours « we love words » est en cours. Je n’y participerai pas.

– les éditions Artalys ont mentionné sur facebook un appel à textes qui court jusqu’à la fin du mois : les nouvelles doivent associer érotisme et littérature de l’imaginaire, en moins de 50 000 signes. Avis aux amateurs !

– la date est lointaine (1er mars) : l’AT de la collection e-ros « fantasmes : l’hôtesse de l’air – le surfeur » est détaillé sur cette page.