Petits-paris-entre-ennemisDans la veine de La Mouche d’Eléonore de Marie Laurent, mais sans dimension fantastique, Petits Paris entre ennemis de Camille C., aux éditions Artalys, relate la relation entre deux personnes de sexe opposé, amants ou ex-amants, et leurs manigances. Petits Paris entre ennemis fait songer aux Liaisons dangereuses, à nouveau…

Blaise et Agathe ont chacun une proie, un but : pour Blaise, c’est de séduire une roturière qui a souffert auparavant ses brimades, pour Agathe, c’est de se venger de celui qui l’a laissé tomber en déniaisant la jeune fille qu’il convoite. Les plans machiavéliques de l’un et de l’autre ne vont pas cependant se réaliser exactement comme ils le prévoyaient…

La narration est dynamisée par l’alternance de lettres et d’un récit à la troisième personne. L’auteure a su trouver un bon équilibre entre les deux. La correspondance entre ces deux êtres dépourvus de scrupules relève à mon avis des meilleurs passages de Petits paris entre ennemis. J’ai été séduite par la plume des protagonistes.

Le vocabulaire est dans l’ensemble du texte recherché, l’écriture est très soigneuse et la lecture agréable. Il s’agit d’une novella de très bonne qualité. Le dénouement est assez attendu venant de Blaise et de la jeune étudiante boursière, mais inattendu concernant Agathe et la jeune fille qui suivait son enseignement. Du moins, je ne m’y attendais pas…

Petits Paris entre ennemis, Camille C., éd. Artalys, 1,99€