Les publications s’enchaînent en ce moment, ce n’est pas déplaisant 🙂

J’avais participé aux deux premiers appels à textes des éditions du 38, pour la collection Paulette. Mes deux textes sont ou seront publiés, l’un dans un des trois volumes de Miroirs, l’autre dans un des eBooks Donjon. C’est celui-ci qui vient de sortir.

Donjon-SudDeux eBooks disais-je : les nouvelles sont réparties entre deux « tours ». Six nouvelles dans chaque. Mon texte, Naissance d’une Domina, se trouve dans la tour Sud, en compagnie de nouvelles de Fleur Deschamps (dont j’ai pu lire un recueil récemment, Aventures coquines au bord de la mer), Viviane Faure (dont j’ai pu lire une nouvelle dans Osez 20 histoires de coups de foudre sexuels) et Isabelle Lorédan (dont j’ai pu lire… plein de textes, dont ceux de la collection e-ros bien entendus). Je n’ai encore jamais lu Alana Smith et Marcel Lourel et suis curieuse de découvrir ces auteurs.

Dans la tour Ouest, deux noms connus aussi : Clarissa Rivière (dont j’ai lu quantité de textes), Fleur Deschamps encore, et puis d’autres auteurs que je ne connais pas : Sixtine, Céline Mayeur, Alexandrine d’Aumal et Ava Castel.

Je viens de charger les deux eBooks sur ma liseuse. Je vous parlerai donc un peu plus en détail de ces titres dans l’onglet « littérature érotique » de ce blog. Pour le moment, je ne m’attarderai que sur mon propre texte. Les lectrices de romance m’excuseront à nouveau : j’étais dans une phase d’écriture très crue ; Naissance d’une Domina va donc déplaire car il n’y a pas un gramme d’amour, mes personnages s’enculent et je nomme les actes tels qu’ils se présentent, sans métaphore, sans périphrase. La narratrice est de plus relativement antipathique. Elle est surtout très froide. J’ai exacerbé quelque chose qui existe chez moi à l’état embryonnaire, cette indifférence au monde, le fait de me tenir à distance de tout et surtout de chacun. Il y a peut-être une forme de pathologie chez elle. Sauf qu’elle va se révéler, entrer de plain-pied dans le monde, lorsqu’elle va découvrir la domination, lorsqu’elle va rêver une scène que je qualifierais de pornographique (le mot est lâché, aïe aïe aïe !).

Le donjon est un terme polysémique. La couverture du livre présente une tour médiévale. Le donjon de mon texte est lié aux pratique SM. Il n’y apparaît pas, il n’est qu’un projet, que le lieu vers lequel la narratrice compte se rendre.

Donjon, Tour Sud et Tour Ouest, éd. du 38, coll. Paulette, 3,99€ chaque eBook.