Il est très rare que l’on m’accuse de « copinage » dans les avis que je donne sur les livres que je lis. Je me rappelle d’une occurrence. Peut-être y en a-t-il eu d’autres que j’ai oubliées. Là, je vous l’avoue, c’est du copinage. Ou plutôt, c’est de la pub assumée pour la parution d’un livre (que je n’ai pas lu, mais dont je viens de recevoir l’avis de publication, envoyé par l’auteur). Je vous avais parlé de Pierre Charmoz à propos des romans de la Brigandine publiés dans la collection Lectures amoureuses de La Musardine. Pierre Charmoz, c’est aussi Pierre Laurendeau (il ne le cache pas, je me permets donc dévoiler un pseudonyme contrairement à l’habitude que j’ai prise d’appeler les auteurs par le nom qu’ils ont choisi pour chacune de leurs publications) des éditions Sous la cape où vous trouverez trois petits textes à moi.

ecrins-fatalsVoici donc le communiqué reçu à propos du dernier roman de Pierre Charmoz, Écrins fatals. Le livre a l’air sympa (et ce n’est pas une question de copinage, c’est un avis sincère). Je ne m’embête pas à reformuler le courriel que j’ai reçu, je copie, je colle :

Chers amis de la montagne et de la littérature,

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution d’un nouveau roman, aux éditions Guérin, que j’ai co-écrit avec Jean-Louis Lejonc.

Ce roman, écrit à l’occasion du cent cinquantenaire de la première (supposée) ascension de la barre des Écrins, le 25 juin 1864, paraît donc pour fêter les 151 ans de l’événement.

Outre le rappel de détails historiques irréfutables, le lecteur découvrira des aspects inconnus de cette aventure inouïe… et la présence de deux détectives de choc : Auguste Dupin, le chevalier qui aida Edgar Poe à résoudre l’affaire de la rue Morgue et celle de la Lettre volée ; le jeune Sherlock Holmes, âgé de 14 ans, dont ce fut la première enquête !

Des rencontres autour du livre sont programmées jusqu’à l’été :

–          Le 17 avril, à 18 h. Rencontre avec Pierre Charmoz (sans Jean-Louis Lejonc), au siège des éditions Guérin, à Chamonix.

–          Le 25 juin, lecture pique-nique aux balmes de François-Blanc (glacier Noir, massif des Écrins), en présence des deux auteurs, avec la complicité de l’office de tourisme de Vallouise (à confirmer)

–          Le 23 ou le 30 juillet en matinée, rencontre signature, avec les deux auteurs, à la librairie Mots à Mots de Vallouise (à confirmer)

–          Le 15 août, rencontre signature, avec les deux auteurs, à la Librairie alpine de Briançon…

–          D’autres rencontres sont envisagées, mais non définies à : Embrun (librairie Charabia), Paris, Grenoble, Lyon…

La version scénique, écrite en 2014 par les deux compères, sera lue pendant l’été. Lieux et dates à préciser.

Le roman est disponible dans les meilleures librairies, comme on dit.

Vous pouvez le trouver également sur « Place des libraires » :

http://www.placedeslibraires.fr/detaillivre.php?gencod=9782352211242