Nous sommes début avril, et voici un point sur mes travaux d’écriture, les prochaines publications, etc.

Le mois dernier, je parlais de la publication de Donjon qui n’allait pas tarder. Vous avez pu remarquer que deux eBooks étaient parus. Mon texte Naissance d’une Domina figure dans la Tour Sud. A présent, j’attends la publication de Si semblables, toujours aux éditions du 38, dans le recueil Fantasmes et Miroirs.

Le mois dernier, j’évoquais aussi le fait que j’attendais une réponse imminente des éd. Des ailes sur un tracteur. Un mois plus tard, toujours rien. Alors que les auteurs devaient être contactés (message qui figure sur la page événement facebook de l’AT), alors que je sais par un auteur que des réponses ont pu être données à d’autres. Un mois pile après l’annonce faite par la maison, soit le 24 mars, j’ai écrit un courriel pour demander si l’on pouvait me dire si mes textes étaient refusés : puisque je n’avais pas reçu de réponse, il y avait sans doute peu de chance que mes textes les aient intéressés. Je n’ai eu à ce jour aucune réponse de la maison d’édition. Je n’arrive pas à comprendre ce genre de comportement, cette absence de communication. Cela ne fait pas envie.

Le mois dernier,  je suis passée par une période d’écriture soutenue. J’ai donc écrit plusieurs textes. L’un d’eux, Rapprochements, sera publié prochainement dans une nouvelle maison d’édition dont je parlerai ultérieurement. J’ai aussi repris la nouvelle intitulée Delirious, qui devait initialement paraître aux éd. L’ivre-book, l’ai toilettée et l’ai adressée à cette même maison. Le texte a été accepté. Les contrats sont signés pour ces deux nouvelles qui rejoignent le texte précédemment accepté, Aux Plaisirs de Déborah. Une publication pour la fin du mois peut-être ? A suivre !

J’avais aussi écrit plusieurs textes pour le thème « sexe en voyage » de la Musardine. Il y a eu un peu de remous, un refus au préalable, puis une acceptation. Au final, mon texte Luigi, par procuration paraîtra dans Osez 20 histoires de sexe en voyage. Le contrat devrait bientôt arriver. J’avais aussi écrit un texte  hors sujet (il s’agissait d’un voyage dans le temps) et un autre qui me plaisait bien, même s’il était  assez gentil, avec une esquisse d’histoire d’amour. Je ne sais jamais très bien ce qui va plaire aux maisons d’édition, j’essaie donc de proposer autant que possible des choses diversifiées. En l’occurrence, ce texte-là était plus proche d’un texte qui avait été retenu dans un précédent recueil : C’est le pied ! Au final, cela n’a pas plu. De fait, j’ai choisi de proposer ce texte à une autre maison d’édition. En ce qui concerne le texte hors sujet, j’ai un autre projet, que je concrétiserai peut-être un jour : j’aimerais écrire des contes érotiques à la façon des contes chinois dont j’ai pu parler sur mon blog. Le récit proposé dans le texte déjà écrit serait alors étoffé, j’y ajouterais d’autres aventures…

J’avais précédemment évoqué l’idée d’auto-éditer à nouveau quelque chose. J’ai rassemblé des textes. Je relis, je peaufine. Je prends mon temps (ce que l’on ne fait pas toujours lorsque l’on s’édite soi-même : je trouve qu’il y a souvent une telle hâte chez les auteurs auto-édités !) Je parlerai de ce recueil le moment venu.

Et pour l’écriture de nouveaux textes ? Rien ou quasiment rien. Je manque de temps. Je me suis mise à l’apprentissage de la langue des signes notamment… Je vais certainement passer les quelques jours de vacances prochains à lire des manuscrits pour la collection e-ros.
J’ai quand même écrit un texte sur le thème « fait divers sexuel » pour l’AT de la Musardine. J’aime assez ce que j’ai écrit, mais l’histoire semble assez peu érotique… probablement pas assez. Nous verrons bien. Le thème du « fait divers sexuel » a déjà inspiré beaucoup de mes textes : Affaires classées X comprend trois nouvelles qui relèvent du « fait divers sexuel », finalement. A L’Estaminet, Enquête sexuelle aussi. Et même mon Orgie au château de Bonpré qui, si tout va bien, verra le jour aux éd. Dominique Leroy dans quelques mois, répond aussi au thème. C’est un sujet que j’aime bien. J’écrirai peut-être autre chose pour l’AT en question…