Après Donjon en deux volumes, voici la deuxième publication de la collection Paulette des éd. du 38 : Miroirs, en trois volumes cette fois.

Miroirs

J’y ai participé avec une nouvelle intitulée Si semblables (qui se situe dans le volume Fantasmes et Miroirs). Il s’agit de ma cinquième publication (certes, celles-ci sont souvent courtes et dans des collectifs !) depuis le début de l’année.
Quelques mots sur ce texte pour commencer : dans le miroir, on voit son double. Et que dire si on est parfaitement semblable à sa jumelle ? Elle est elle-même son propre miroir. Lorsque les deux sœurs se mirent ensemble, le reflet peut être troublant.
Je donne raison à Viviane Faure, qui écrivait sur son blog qu’il lui semblait que j’allais chercher loin dans la vie des personnages. Ce n’est pas le cas dans chaque texte, mais ici c’est véritablement le cas puisque j’évoque dans les premières lignes la naissance et les jeunes années des deux filles. Ces deux personnages, je les ai imaginés sortis d’un roman de la Comtesse de Ségur. Espiègles, un brin méchantes (même si elles se défendent de l’avoir été), elle aiment tourmenter leurs camarades et surtout les enfants de plus basse extraction (comme elles aiment le rappeler, orgueilleuses de leur petite noblesse). Le « miroir » en tant qu’objet n’est pas central dans mon texte. Il n’apparaît qu’aux dernières lignes, et il me semble que cela suffit, car l’idée du double, du miroir, des gestes repris d’une et d’autre part, sont présents dans l’ensemble de l’histoire que je raconte. On va sans doute me reprocher le rythme trop soutenu du texte. J’aurais pu, c’est vrai, m’attarder davantage sur telle ou telle situation au lieu de n’en donner qu’un aperçu. Ce texte aurait pu faire l’objet d’une novella. Les années de pensionnat auraient pu constituer à elles seules quelques chapitres, alors que je passe dessus avec une grande rapidité : cela aurait égaré le lecteur du but fixé ;  je pense qu’il faut minimiser les méandres de la vie des personnages, vu qu’il convenait d’écrire une nouvelle ou du moins un texte court… mais ce serait tentant de reprendre ces personnages-là ou des personnages semblables (encore ce mot, décidément !) pour créer une nouvelle histoire plus développée.

Je n’ai lu pour l’instant qu’un recueil sur les trois. J’en parlerai bientôt.
Voici, en attendant mon retour de lecture détaillé, le titre de chaque recueil et le nom des auteurs qui ont écrit dans chaque volume :
Jeux de Miroirs avec Clarissa Rivière, Ava Castel, Angel Aigü, Céline Mayeur, Olivia Billington, Julie Derussy.
Fantasmes et Miroirs avec Fleur Deschamps, Stephie, ChocolatCannelle, Isabelle Lorédan, Jerk, Miss Kat.
A travers les Miroirs avec Sascha, Caroline Ravier, Aude dite Orium, Norah Jolly, Valéry K. Baran, Viviane Faure.
Chaque titre est ou sera (selon les librairies où les eBooks sont ou ne sont pas encore disponibles) vendu 3,99€. Voir ICI.