Des-coeurs-unisson-Lily-DufresneIl est rare que je me penche sur une « romance ». En l’occurrence, celle-ci a le mérite d’être brève, c’est parfait pour mon mode de lecture. Cette nouvelle est la première d’une série intitulée « Petites romances ».

En vingt pages (selon Amazon) nous est conté une histoire tendre, celle d’une rencontre amoureuse, d’un retour à la vie et à l’espoir après un douloureux échec.
Mélanie, une femme solitaire, à la vie réglée comme du papier à musique, bouleverse son quotidien en participant à un concert destiné à des enfants hospitalisés. Il y rencontre Vincent. Mais il y a des doutes, des peurs, et puis le destin qui malmène les êtres.
Des sentiments et de l’émotion tout au long du récit. Tout finit bien, évidemment, mais ce ne serait pas une nouvelle sentimentale s’il n’y avait pas de happy end ! Et puis, cela fait plaisir de terminer la lecture sur une note optimiste.

Le texte est chaste, il ne comporte pas un gramme d’érotisme. L’auteure cependant rejoindra la collection e-ros dans un peu plus d’un mois pour une novella de tonalité assez différente (même s’il s’agit là encore d’une histoire d’amour).

Des cœurs à l’unisson, Lily Dufresne, en auto-édition sur Amazon, 0,99€