kit-anti-regimeJe poursuis la lecture de romances, avec à présent Le Kit anti-régime d’Harlequin HQN. Ce recueil contient trois romans. Je viens de lire le premier, Cuisine et sentiments de Léonore Darcy. L’auteure m’est totalement inconnue et je ne me souviens pas d’avoir vu auparavant cette publication.

Cuisine et sentiments est un court roman de 70 pages environ divisé en dix chapitres. Il y a un peu de Ratatouille dans cette histoire, un peu du scénario de téléfilms diffusés sur M6 (plusieurs d’entre eux, que j’ai pu voir se déroulent dans les cuisines de grands restaurants : la femme qui s’impose dans un milieu d’hommes y est une thématique récurrente). Le roman répond parfaitement à l’attente de son lecteur : il y a la déloyauté, le malentendu, le passé tourmenté de l’homme (bien que ce ne soit que brièvement évoqué dans ce texte), le chômage bref pendant lequel l’héroïne rebondit de plus belle, le happy end bien entendu (autrement dit, l’amour est au rendez-vous). Et quand j’affirme que le roman ne crée aucune surprise, ce n’est pas de manière sarcastique. Certes, on sait d’avance tout ce qui va se produire, mais c’est rassurant. On est dans un genre particulier, codifié, et ce roman sentimental répond parfaitement au but qu’il s’est fixé.

L’écriture est classique, agréable. Cuisine et sentiments permet de passer un petit moment de lecture revigorant, loin du quotidien : tout est bien qui finit bien et les rêves sont à portée de main.

Cuisine et sentiments, Léonore Darcy in Kit anti-régime, éd. Harlequin HQN, 5,99€