pharmacienne-esparbec-varenneJe disais ce matin le dégoût que je ressentais face à l’invasion de livres formatés censés représenter la littérature érotique actuelle. Vient à l’instant de faire écho à cette opinion le courriel accompagnant les propositions de service presse de La Musardine où est annoncée la naissance d’une nouvelle collection, « Érotiques contemporains ». Je cite (et j’approuve) :

« En ce mois d’octobre 2015, nous avons le plaisir de vous annoncer  la sortie à la Musardine de deux classiques incontournables de la littérature érotique : La femme de papier, de Françoise Rey, et La Pharmacienne, d’Esparbec. Les deux textes ont été illustrés pour l’occasion par Alex Varenne, maître du dessin érotique, et agrémentés d’entretiens avec les auteurs et autres « bonus » surprise.  Une occasion en or pour découvrir ou redécouvrir ces deux pièces maîtresses de toute bibliothèque érotique qui se respecte.

femme-papier-rey-varenneCes deux parutions inaugurent les « Érotiques contemporains ». A l’heure de l’invasion des textes anglo-saxons formatés au rayon érotique et de l’essor du livre numérique sur ce créneau, le but de cette nouvelle série est de redonner leurs lettres de noblesse aux textes érotiques contemporains qui ont marqué leur époque, et d’en proposer des éditions soignées qu’on pourra être fier d’exhiber dans sa bibliothèque. »

Je ne demande ces services presse, parce que j’ai déjà lu ces deux romans (je les ai beaucoup aimés tous les deux), mais si vous ne les connaissez pas, je pense que cette réédition peut être tout à fait intéressante. Des dessins d’Alex Varenne – je suis fan ! -, c’est une riche idée. Il suffit d’admirer les couvertures pour s’en convaincre.
Apparemment, chaque volume sera vendu 18 €. Parution le 8 octobre.