belle-jardiniere-holderLa belle jardinière d’Eric Holder a sa page wikipédia, quasiment vide, sur laquelle il est noté qu’il s’agit d’un essai.

Un essai ? Eh bien non, il s’agit de courts textes, de « nouvelles » disent les éditions Le Dilettante. Je parlerais pour ma part plutôt instantanés de vie, de photographies de la vie rurale…

Ce sont de jolis textes, fins, au langage travaillé, qui produisent un effet de sérénité, le temps passe lentement ou semble s’arrêter sur l’un ou l’autre des héros ordinaires d’un village, ceux qui moissonnent, ceux qui se tiennent contre le zinc d’un bistrot, celui qui pédale à la nuit tombée ou encore le père ancré dans son sud.

C’est un petit livre à savourer.