évasion-richard-coeur-lion-aillonAutre texte paru dans le recueil L’Evasion de Richard Coeur de Lion et autres aventures de Jean d’Aillon, Le Noël du chat botté est un récit composé de neuf courts chapitres.

Avant Noël, à Toulouse, des jongleurs se présentent au château du comte qui a organisé un dîner pour accorder les différends entre les partisans des cathares et leurs opposants, des différends entre seigneurs, mais aussi pour recevoir son frère avec lequel il s’est réconcilié. Les protagonistes accueillent diversement le spectacle de ces trois hommes, car parmi eux se trouve un être curieux, un nain particulièrement poilu, à tel point qu’il ressemble à un chat. Serait-ce une bête du diable ?

Ce texte joue sur deux registres opposés : la fête, le divertissement, la farce jouée par les ménétriers, le rire et d’un autre côté la conspiration, l’accusation de sorcellerie, la menace d’une exécution. Malgré une mort, le dénouement est heureux : Guilhem, héros des aventures de ce recueil, réussit à garder sauf le comte de Toulouse.

Le Noël du chat botté est une histoire qui offre moins de rebondissements que La Charte maudite, précédemment lu, mais qui n’en réserve pas moins quelques surprises. Jean d’Aillon maîtrise semble-t-il le retournement de situation final.

Le Noël du chat botté, in L’Évasion de Richard Cœur de Lion et autres aventures (cycle Les Aventures de Guihem d’Ussel, chevalier troubadour), Jean d’Aillon, éd. Flammarion