la-love-compagnie-1Julie Huleux, qui sera publiée chez HQN, a lancé une série en auto-édition intitulée La Love Compagnie. Expression que l’on trouve dans l’épisode 1, lorsqu’un pompier plaisante en s’adressant à un autre. Cette Love Compagnie est celle d’une brigade de pompiers de Paris, pompiers qui vont bien sûr tomber amoureux. Les histoires de pompiers ne m’attirent pas. J’ai subi l’envoi d’un service presse, il y a longtemps, de romans d’amour avec des pompiers que j’ai à peine pu lire tellement c’était ridicule. De fait, j’étais, je l’avoue assez dubitative devant cette série. Cependant, je commence à connaître un peu Julie Huleux, j’ai lu des extraits de ses textes, et je trouve qu’elle écrit bien. Après tout, ce que je reprochais surtout au service presse Passion intense avec ses beaux pompiers, c’est la médiocrité de l’écrit, pour ne pas dire sa nullité. Ce ne serait pas le cas avec le texte de Julie. Quand l’auteure a donc proposé à des blogueurs de découvrir le deuxième épisode qui vient de paraître, j’ai décidé de tenter le coup. Julie m’a adressé les deux premiers épisodes. Je viens de lire le premier.

Et ? Je l’ai trouvé très bon ; cet épisode 1 m’a bien plu. Deux histoires distinctes nous permettent de faire connaissance avec les héros de la série. Une esthéticienne, Catherine, a un accident de la route. Puis il y a un accident avec une rame de métro. Quelques relations se nouent, une semble s’amorcer à la fin de l’épisode 1 entre Loys et la cantatrice Olympe, Catherine et son pompier vont peut-être aussi se revoir, il ne s’agirait pas que de l’aventure d’un soir…

J’ai un peu de mal à m’en sortir avec les noms des personnages, je crains de confondre certains pompiers. J’ai malheureusement souvent beaucoup de difficultés à retenir les noms (les noms et les visages, dans la vie réelle) et je n’aurais pas été contre une liste des protagonistes à laquelle j’aurais pu me référer. (Simple suggestion !)

L’édition du livre numérique (j’ai lu cet épisode en format ePUB) est très propre. J’ai trouvé au début du texte néanmoins un retour à la ligne un peu trop fréquent, souvent après une seule phrase. Un paragraphe d’une phrase, suivi d’un paragraphe d’une phrase, c’est assez inhabituel et légèrement agaçant (du moins en ce qui me concerne).
Les phrases nominales abondent dans ce récit. L’auteur crée ainsi des phrases très brèves, souligne de ce fait la rapidité d’une intervention par exemple, mais le procédé me semble trop fréquemment employé.

Le texte, je le disais plus haut, m’a bien plu. Sa lecture est vraiment agréable, l’auteure sait susciter notre intérêt, jouer avec les émotions. Je lirai avec plaisir, d’ici peu, le deuxième épisode.

La Love Compagnie, épisode 1, Julie Huleux, éd. trois petits points, en format papier ou sous forme d’eBook (en vente notamment sur le site de l’auteure)