Montagne-Jade-révolution-culturelleLe dernier livre que j’ai lu se déroulait en Chine. Il s’agissait d’une vision de la révolution culturelle : celle de Lin, jeune fille qui devient pensionnaire dans un lycée à la campagne, près de la montagne de Jade qui donne son nom au roman. On suit ce personnage et ses amies, condisciples, professeurs, parents en « rééducation » auprès des paysans pour effacer leur ancien mode de vie bourgeois.  Le lever, les corvées comme la recherche de défections d’animaux pour servir d’engrais aux cultures, les cultures elles-même : le blé, le riz, les cours, les cours pratiques, la fabrique de briques pour agrandir l’école et leur transport, les réunions politiques où l’on discute d’articles de journaux ou de points de doctrine, les sentiments naissants d’une amie pour un garçon de son âge, la misère, l’injustice, la dénonciation, l’emprisonnement, les coutumes, l’habillement,…

Ce récit donne un aperçu des conditions de vie et de pensée, des règles qui régissent un établissement à cet époque, le tout perçu par Lin, la narratrice. Il y a des moments de joie, des espoirs (devenir institutrice ou écrivain pour une fille de paysans, devenir soldat,…), des espoirs déçus cependant : la fin du récit est très amère. Le récit se dégrade en effet beaucoup à mesure que l’on avance dans la lecture. Lin s’accommode des nouvelles conditions de vie, se fait des amies, elles plaisantent, discutent, il y a un peu de légèreté, et puis malgré le ton encore badin, le récit devient plus dur, les situations évoquées sont effrayantes pour l’un ou l’autre des personnages, Lin perd son innocence, découvre les dessous cachés, les manigances, le chantage dont sa mère fait l’objet, etc. mais garde cependant une certaine foi en ce qu’on lui apprend, fait réciter invariablement malgré quelques réflexions critiques ou du moins des doutes. A la fin de ce récit, des morts, des condamnations en suspens, un mariage forcé,… Lin n’est cependant pas directement touchée. Pour elle c’est le départ, l’attente d’une affectation, une nouvelle vie qui s’annonce.

La montagne de Jade, Xiaomin Giafferri-Huang, éd. de l’aube