Chocolat Cannelle

Chocolat Cannelle

Je viens de changer de photo de profil sur facebook. C’est sans doute momentané, parce que j’ai du mal de supporter de voir ma tête en permanence, mais en attendant, la photo est là.

Je n’ai pas de photographie récente. Impossible d’en trouver une. Je me suis alors souvenue d’une photographie demandée par une librairie en ligne ou plutôt par sa libraire, il y a bientôt deux ans. La librairie en question n’a pas tenu longtemps, elle semble avoir cessé d’exister peu de temps après sa création. Il devait s’agir d’une librairie érotique, les auteurs contactés devaient fournir des réponses à un questionnaire ainsi qu’une photographie originale (la librairie devait en conserver l’exclusivité) avec des règles assez précises : un fond facile à détourer, de préférence blanc, une photo de pied en cap, la présence d’une chaise ou d’un fauteuil pour s’y asseoir ou poser à côté. J’ai donc posé pour la photo en question, d’où l’attitude guindée. Le fond, pas de souci, nous avons une barre à rideaux au-dessus de deux portes qui nous permet de tendre un rideau opaque blanc cassé. La chaise… j’ai opté pour un tabouret de bar (nous en possédons deux alors même que nous n’avons pas de bar, cherchez la logique !) Lorsque j’ai regardé les premières photos d’auteurs érotiques mises en ligne, j’ai remarqué que les auteurEs étaient toutes en jupe ou en robe, souvent avec un vêtement près du corps ou décolleté, avec des bas, etc. Le genre « je suis une auteure érotique, ma vie est en conformité avec mes écrits, voyez comme je suis sexy ». Cela m’a fait sourire et j’ai pensé qu’il fallait que j’en prenne le contre-pied. J’ai décidé de porter un jeans et un t-shirt. Et puis une veste froissée (attention, c’est une veste qui se porte froissée et non une que je n’aurais pas repassée – contrairement au rideau derrière qui est froissé parce que non repassé…. mais comme il devait disparaître dans l’image finale, je n’ai pas fait d’effort particulier). Et bien sûr une casquette, alternative au chapeau, à la fois pour dissimuler mon visage et pour me représenter parce que j’en porte très souvent.

A présent que j’ai ressorti cette photo, je vais rechercher le fameux questionnaire auquel j’ai répondu. Plutôt que de le laisser dormir dans un dossier, je le mettrai en ligne, cela me donnera l’impression de ne pas y avoir consacré du temps pour rien.