Je viens de lire une nouvelle téléchargée sur ma liseuse depuis quelques mois, lorsque j’avais évoqué le site de La bibliothèque russe et slave. Il s’agit d’Un ami, nouvelle d’une auteure tchèque, Ruzena Sovbodova (avec des signes diacritiques que je ne sais pas faire). Le texte est libre de droit, dans la traduction française proposée par Jules Chopin. [Texte à lire directement ICI mais on peut aussi télécharger le texte en .doc, .PDF et .ePUB ; littérature tchèque ICI]

Cette nouvelle raconte l’amitié entre un jeune garçon, François, fils du receveur des postes, et un postillon qui a autrefois mené des campagnes militaires. François admire le vieil homme, son ami, qui lui raconte de nombreuses aventures militaires. Lorsque le vieil homme est injustement accusé de vol, François oublie sa timidité et ses peurs pour prendre sa défense et le disculper.

Le texte est frais et gentil, la morale triomphe, ainsi que l’amitié.

L’auteure a, d’après l’introduction du livre numérique, écrit de nombreux romans et en serait venu aux nouvelles à la fin de sa vie. Elle avait même le projet de condenser ses romans pour leur donner la forme de nouvelles. Le projet n’a pas abouti, l’auteure est morte avant de le réaliser. Curieux, mais intéressant.

Le livre, viens-je de découvrir, existe en livre audio mp3 à écouter gratuitement sur un site qui propose ainsi les grandes pages de la littérature mondiale afin que les aveugles ou mal-voyants puissent découvrir ces textes. [Voir ICI]

On peut aussi télécharger un livre payant utilisant ce texte libre de droit dans la même traduction. C’est sur Amazon et, à voir la couverture, complètement à côté du sujet, on peut se demander si la personne qui a mis cet eBook en ligne a réellement lu le texte ou s’il s’agit simplement d’un moyen de se faire de l’argent à moindre frais.