Duetto-Ionesco-NuridsanyLa collection Duetto des éditions Nouvelles lectures mettent face à face deux auteurs, l’un écrivant sur l’autre. Eugène Ionesco, le dramaturge, y est croqué par Michel Nuridsany, romancier, critique d’art et critique littéraire. Un regard qui n’a rien de complaisant, une rencontre, de brefs échanges où Ionesco reste assez incompréhensible, lorsqu’il ne dément pas les propos qu’il vient juste de tenir. Un rôle comique que son physique lui attribue alors qu’il ne le souhaite pas. La mise en scène de La Cantatrice chauve qui semble créer la pièce plus que l’auteur ne l’a fait – cette pièce qui semblait injouable, la réception médiocre des Chaises, le regard étonné sur le monde que balaie le dramaturge, cet étonnement qui devrait selon lui davantage qualifier son œuvre que le terme d' »absurde ». Quelques lignes sur Samuel Beckett. Et de nombreux noms d’artistes qui côtoient et l’auteur de ce récit et Ionesco, parfois un peu au détriment de « l’objet » de ce livre : foule foisonnante de talents divers (pastiche d’une oeuvre perdue de Rimbaud, concertos de Mozart sifflés intégralement). Ionesco apparaît comme un élément d’un spectacle vivant où les autres souvent prenaient plus de place, étaient plus applaudis que lui.

Ce livre est un portrait inattendu de Ionesco, homme et écrivain, écrit en une petite dizaine de pages.

Ce livre numérique peut être téléchargé gratuitement jusqu’à demain. La collection Duetto comprend de nombreux portraits d’écrivains : Jean-Paul Sartre, Marguerite Duras, Colette, Françoise Sagan, etc.

Eugène Ionesco, Michel Nuridsany, éd. Nouvelles lectures, coll. Duetto