5-minutes-méditer-chatIl y a quelques jours, j’ai reçu le communiqué de presse du livre 5 minutes pour méditer avec son chat. Cela commençait ainsi :

Qui n’a pas le souvenir d’un doux moment avec un chat dans son enfance ? D’un moment partagé de tendresse, de respect et de chaleur ?… Méditer avec son chat, c’est retrouver son âme d’enfant, se rassurer avec cet amour inconditionnel que diffusent les animaux.

Je vous avoue que je suis dubitative à la lecture de ce communiqué. Tous les êtres humains sont censés s’émouvoir devant les chats, d’après les réseaux sociaux du moins qui regorgent de photos de ces animaux. On a tous peut-être plus ou moins un souvenir d’enfance avec un chat. Mais est-ce nécessairement un « doux moment » ?

Lorsque nous avons emménagé dans notre maison, un chat rôdait, celui qui habitait ici avant nous. Il s’est même faufilé plusieurs fois à l’intérieur, a tout visité avant de choisir de partir. Ce qui l’a aidé à prendre cette décision, à mon avis, ce sont les bruits de pas de mon fils cadet. Mon fils adore taper du pied, surtout dans les escaliers, cela fait un tel boucan dans notre vieille maison… Je doute, à l’instar de celui-là, que tous les chats aient de bons souvenirs avec des enfants. Alors les enfants avec les chats…

Le chat de mon enfance, c’était celui de mes grands-parents paternels. Il était gras et paresseux, et s’appelait Roméo. Ce Roméo-là m’a griffée par pure méchanceté, je l’affirme, car je ne l’ai jamais embêté. Près de l’œil qui plus est : il a bien choisi l’emplacement.

chats-point-croixJe vous avoue donc que l’idée de méditer avec un chat me semble tout à fait hors de propos. Méfiez-vous du chat, ce peut être un animal vicieux. Méditer avec un chat, c’est prendre le risque d’un coup de griffe quand on ferme les yeux.

Les chats, finalement, je les aime plutôt de loin. J’aime surtout les représentations de chats. Le poème de Baudelaire que je récite par cœur parce que je l’ai appris au collège et que je ne l’ai jamais sorti de ma mémoire Les amoureux fervents et les savants austères / Aiment également dans leur mure saison / Les chats, puissants et doux (encore !), orgueils de la maison / … Ou encore ce très beau livre de Marie-Thérèse Saint-Aubain : Chats au point de croix, aux éd. Marabout. Ma façon de méditer avec les chats, ce doit être ça : les piquer sur une toile.