aya-conseillere-culinaire-1Le manga culinaire. J’ignorais qu’il en existait tant au point d’en faire une entrée sur wikipédia. Ou des listes comme celle que propose le site de cuisine 750g. Mardi dernier, j’ai trouvé à la bibliothèque un de ces mangas : Aya, conseillère culinaire. Il s’agit d’un manga culinaire qui n’est pas recensé dans la liste d’exemples proposée par wikipédia et qui ne figure pas non plus dans le top 10 de 750g.

Aya-Conseillere-Culinaire-2J’ai emprunté les trois premiers tomes, seuls disponibles (j’ignore d’ailleurs si la bibliothèque a acquis la suite) et viens d’en terminer la lecture. Aya, conseillère culinaire est un manga réellement intéressant. Tout d’abord pour cette spécificité culinaire : y sont évoqués des plats, des produits japonais, c’est une immersion dans la culture du pays (le tome 3 laisse une large place par exemple aux différentes variétés régionales d’udon). Ensuite, il y a les histoires elles-mêmes, et la personnalité d’Aya : énigmatique, elle semble ne chercher que le profit, mais réussit à concilier et son profit personnel et le bien-vivre de ses clients, des restaurateurs qui font de la bonne cuisine et ceux qui sont heureux d’y goûter. Aya-Conseillere-Culinaire-3Son assistant, puis associé dans le tome 3, Ippeï est un faire-valoir, un commissionnaire zélé, il ignore les projets d’Aya, est souvent tiraillé par son devoir professionnel et ses convictions personnelles (mais son jugement est souvent faussé à cause de son ignorance), mais au final, il semble avoir malgré tout une certaine influence sur Aya, il est moins cynique qu’elle, c’est un bon gars qui permet au lecteur de reporter sa sympathie sur lui quand les projets d’Aya semblent immoraux (le lecteur se trompe, tout comme Ippeï, dans ces cas-là, mais comment savoir alors qu’Aya, en fin stratège, ne dit mot ?)

Un manga dont je lirais volontiers les deux tomes suivants, si je les trouve. Manga-news explique dans un dossier consacré à ce manga culinaire que la série n’est plus commercialisée. Je ne trouve en effet plus trace du manga chez Doki-Doki.

Aya, conseillère culinaire, Ishikawa Saburô, éd. Doki-Doki