Paris-par-coeurC’est souvent la curiosité envers un titre, un résumé, qui me pousse à lire un livre. Tel était le cas avec Paris par cœur de Ludovic Janvier publié en mars dernier aux éditions Fayard. Parce que je ne connais pas Paris où je n’ai fait que de courtes visites, à de rares moments. Parce que je ne comprends pas la fascination pour cette ville – que je trouve sale et un peu triste – et qu’il n’y aurait aucune raison pour moi de m’y rendre s’il n’y avait tant de musées ou de monuments à visiter.

S’émerveiller de Paris, de petites choses anodines, écrire sur sa vision de Paris, voilà ce que fait Ludovic Janvier dans ce livre. Il s’agit d’une promenade autant introspective que tournée vers la ville, avec aussi des anecdotes personnelles (exemple : l’entrée Sac). Le tout est écrit sous forme d’abécédaire, et chaque article renvoie à un ou plusieurs autres. Ces articles sont parfois très courts, de quelques lignes seulement, parfois de quelques pages. Noms de rues (ce sont des entrées fréquentes), de sensations, de monuments (la Tour Eiffel bien sûr, le Sacré-cœur), des verbes comme Écrire, Habiter, Respirer, Réussir…

C’est assez étrange, cela part dans tous les sens, cela forme un curieux bric-à-brac ordonnancé seulement par le recours à l’alphabet, dont j’ai peine à saisir l’essence, le but, et duquel, après le premier moment de curiosité, je me suis lassée. Je ne suis pas parisienne, est-ce gênant pour apprécier le livre ? Peut-être.

Paris par cœur, Ludovic Janvier, éd. Fayard, 19€ en version papier, 13,99€ en version numérique