Le café du matin réserve bien des surprisesAlexander McCall Smith est l’auteur des Chroniques d’Édimbourg dont je vous parle depuis quelque temps. Il est aussi l’auteur de nombreux autres romans et d’une novella intitulée Le café du matin réserve bien des surprises, aux éditions Des deux terres, sous format numérique uniquement. Une nouvelle de quarante pages environ à télécharger gratuitement (ICI par exemple).

La première ligne de présentation de ce livre numérique :

Découvrez l’univers de l’enquêtrice philosophe Isabel Dalhousie, avec cette nouvelle inédite exclusivement disponible en ebook !

Isabel Dalhousie n’est pas un personnage d’A. McCall Smith que je connais, mais je retrouve la ville d’Édimbourg, dans laquelle vit l’auteur, à travers ce nouveau récit. Isabel s’occupe d’une revue de philosophie, elle mène une vie paisible et heureuse avec son mari et leur enfant. Un jour, elle reçoit une surprenante invitation à boire un café. De cette rencontre qui n’aurait pas dû être nait toute cette histoire, car l’épouse du professeur de philosophie avec lequelle Isabel discute croit qu’elle a une aventure avec son mari et la menace de façon virulente. Comment Isabel peut-elle se disculper ? Doit-elle le faire d’ailleurs, puisque cette femme souffre apparemment de paranoïa et que rien ne fonde ses soupçons ? Isabel évoque ce problème avec son mari puis avec une amie, collège du professeur en question.

Le café du matin réserve bien des surprises est sans doute un peu court pour se familiariser avec ce personnage, mais Isabel, avec ses réflexions, me rappelle le personnage de Domenica, l’anthropologue des Chroniques d’Édimbourg.

Cette aventure du quotidien se lit agréablement. La chute est légèrement déconcertante : comme Isabel, on ne se doutait de rien, on en avait déduit les mêmes – fausses – conclusions. Il faut se méfier des apparences !

Le café du matin réserve bien des surprises, Alexander McCall Smith, éd. Des deux terres