Saisons de papierAprès plusieurs lectures des éditions Grasset grâce à la plateforme Netgalley, je me rends compte que je suis moins attirée par les romans de cette maison d’édition que par les essais et autres discours sur la littérature. J’ai ainsi pu lire et apprécier La littérature sans idéal de Philippe Vilain,  Correspondance indiscrète d’Arthur Dreyfus et de Dominique Fernandez. ou encore le dernier titre d’Amin Maalouf, Un fauteuil sur la Seine. Dans cette catégorie figure aussi Saisons de papier de Jean-Paul Enthoven, un livre monumental (802 pages sur ma liseuse) publié en mars dernier.

Ce livre condense une sélection de chroniques de lecture, de portraits et d’interviews d’auteurs dressés par Jean-Paul Enthoven tout au long de sa carrière de critique littéraire. On y croise des figures familières, d’autres moins, des auteurs que je n’ai pas encore lus (comment est-ce possible de n’avoir encore jamais lu un livre de Borges ? C’est pourtant mon cas… et l’entretien de Saisons de papier m’invite à découvrir son œuvre), des auteurs parlant d’autres auteurs (Barthes y évoque par exemple les Mémoires d’Outre-tombe de Chateaubriand, et cela donne diablement envie de lire ce livre méconnu car étudié uniquement par extraits). Chaque texte est une promenade littéraire. Il est question de Cocteau, de Pessoa, de Modiano… Des « classiques » et des contemporains.

Je n’ai pas lu l’intégralité des articles de ce livre, qui me semble plus volontiers conçu pour être lu par petites bouchées, en fonction de ses intérêts et de ses lectures du moment. Avant d’écrire quelques lignes à son propos, je me suis par exemple penchée sur l’article « Brantôme, apôtre du spasme » parce que je viens de m’offrir un livre de l’auteur. Jean-Paul Enthoven écrit ceci à son propos (p. 224/802) :

Brantôme, c’est l’érotisme expérimental et savant. C’est une paillardise théorisée, surinformée, puis servie en discours cicéroniens.

J’aime chez J-P Enthoven ce sens de la formule.

Saisons de papier, Jean-Paul Enthoven, éd. Grasset, 24€ le livre papier, 16,99€ le livre numérique