La Mort a ses raisons - extraitLe cœur a ses raisons, mais la mort aussi, selon Sophie Hannah qui endosse la responsabilité de faire revivre le personnage d’Hercule Poirot, créé par Agatha Christie, dans une nouvelle enquête, traduite de l’anglais et publiée aux éditions du Masque. La Mort a ses raisons est paru il y a quelques jours, mais on pouvait en lire auparavant un extrait numérique, téléchargeable gratuitement. J’avais fait une demande auprès de Netgalley pour le titre intégral, mais n’ai pas reçu le livre. De fait, je me contente de l’extrait, pour le moment…

Cet extrait comporte deux chapitres, sur une petite dizaine de pages. J’ai été décontenancée par le premier : une entrée in medias res, une révision de testament inopinée et surtout inutile, un phrasé qui ne ressemble guère à la prose d’A. Christie. Le début du 2e chapitre présente de manière cavalière le narrateur. Bref, jusque-là, j’étais plutôt déçue. Mais la suite se présente sous un jour heureusement plus avenant : l’inspecteur Catchpool évoque l’invitation de lady Playford, son arrivée (on peut regretter alors quelques répétitions sur la conduite du majordome mais sourire à quelques traits d’humour) et surtout ses retrouvailles avec son ami Poirot, également invité. C’est à ce moment-là que le roman commence à devenir intéressant, qu’il pourrait en tout cas me faire oublier mes premiers griefs, et c’est à ce moment-là que l’extrait s’achève, aïe !

Finalement, j’aimerais bien en lire la suite, en espérant que le style est à la hauteur. Je verrai si je trouve ici ou là ce roman…

La Mort a ses raisons, Une nouvelle enquête d’Hercule Poirot, extrait, Sophie Hannah, éd. Le Masque