Rosie se fait la belle d'Alice QuinnDeuxième volet des aventures de Rosie Maldonne, Rosie se fait la belle est un roman qui a été récemment réédité via la plateforme d’auto-publication d’Amazon, tout en s’offrant un lifting. La couverture est sur le même ton que la précédente, pimpante, qui accroche l’œil.

A certains égards, le personnage de Rosie Maldonne m’a fait penser à Agatha Raisin et à ses deux aventures que j’ai lues pendant l’été. Rosie est tout autant curieuse et gaffeuse et se trouve entraînée dans une aventure policière pleine de péripéties. Elle a son franc-parler et ne se soucie guère d’écouter les conseils d’autrui. Bref, en un mot, elle n’en fait qu’à sa tête et cela ne lui porte pas toujours chance – elle porte bien son nom ! Le roman est essentiellement humoristique, cela fonctionne parfois, mais pas toujours.

L’eBook s’étend sur presque 500 pages. C’est long pour un roman qui raconte les journées de Rosie en détail, et ce, jour après jour, chaque jour constituant une nouvelle partie du récit. Le roman est pour moi trop linéaire. Je m’attends d’un roman assez long qu’il fasse preuve d’une recherche dans sa construction, ce qui permet de ne pas lasser le lecteur, mais de trouver aussi sa force dans son architecture même. Ce n’est pas le cas ici et je me suis assez ennuyée. Il y a même à mon avis une certaine langueur dans l’écriture : je peux lire une phrase puis passer à la suivante qui reformule ce que l’on sait déjà, d’où un effet de piétinement.

Au final, le roman ne m’a pas vraiment plu, même si le parti-pris de prendre pour héroïne une personne qui est dans la mouise (pour m’exprimer comme Rosie le ferait sans doute) est intéressant et si les propos du personnage peuvent faire sourire.

Rosie se fait la belle, Au Pays de Rosie Maldonne tome 2, Alice Quinn, Amazon publishing, 9,99€ (existe aussi en format numérique au prix de 5,99€)