samaran-hostelTrès court récit auto-publié sur Amazon, Samaran Host’el de Beth Carlington est assez prometteur. Il s’agit du récit classique d’une rencontre amoureuse entre deux hommes qui ne s’attendaient pas à s’aimer. C’est le propre de ce genre d’histoire !

L’un est très riche – et beau – l’autre est serveur, se prostitue (le terme n’est cependant jamais cité, il est question de « faire un extra ») parfois, et bien sûr, est tout aussi beau – et vient du même milieu même si son client l’ignore au début.

Ce n’est pas tant l’histoire qui est prometteuse, car c’est du déjà-vu, cela comprend certains clichés et on peut noter aussi des expressions qui pourraient déjà être des tics d’écriture (les « pas mesurés » par exemple). Le texte est cependant bien écrit, assez soigné, et on peut espérer lire des textes de bonne qualité chez cette auteure. Ce n’est pas dépourvu de maladresses qui pourraient facilement être corrigées, avec une relecture un peu plus attentive (j’ai relevé, au cours de ma lecture, le tic de langage cité plus haut, l’usage de parenthèses qui ne se justifie pas, le rougissement trop fréquent des personnages, l’oubli d’une préposition, une faute de conjugaison, une majuscule inutile, quelques répétitions – « plaisir » par exemple – et deux virgules mal placées). Beth Carlington est une auteure dont il ne serait pas désagréable de suivre l’évolution.

Si vous souhaitez regarder par vous-mêmes, sachez que la nouvelle Samaran Host’el est téléchargeable gratuitement pendant quelques jours.

Samaran Host’el, Beth Carlington, eBook pour Kindle