Je viens d’auto-éditer quatre minuscules eBooks sur Amazon. Il ne s’agit pas de nouveautés, je n’ai rien écrit récemment. Trois textes proviennent des collectifs de Collection Paulette / éditions du 38, ils ont donc déjà fait l’objet d’une publication. La maison d’édition ne souhaite plus commercialiser les trois titres (Fantasmes et miroirs, Jeux d’amants et Donjon Tour sud) dont sont issus ces textes (citons leur titre : Si semblables, La Seconde Vie d’un olisbos et Naissance d’une Domina) et m’a restitué les droits – ainsi qu’aux autres auteurs. Que faire de textes qui ont déjà été édités ? On ne peut guère les reproposer ailleurs, d’autant que ce ne sont que des histoires courtes, entre 12000 et 18 000 signes approximativement. Ce sont des heures de travail qui sont mis au rebut et je trouve cela assez déplaisant, d’où l’idée de reproposer ces textes, à l’unité, pour un prix le plus bas possible sur Amazon (soit 0,99€ pièce. Je précise que je ne voyais pas l’intérêt de regrouper ces textes qui n’avaient rien en commun, un recueil se construit, il ne doit pas être un assemblage hétéroclite). Le quatrième texte, c’est Un petit extra ? que vous avez pu lire sur ce blog (et que vous pouvez toujours lire gratuitement ICI). Je le propose sous forme d’eBook pour les lecteurs qui préfèrent avoir un format propre et facilement lisible sur leur tablette, leur liseuse, etc. plutôt que la mise en page du blog. Vu que j’étais dans la création de mini-eBooks, autant aller jusqu’au bout et fournir aussi ce texte.

Chaque titre est pourvu d’une couverture que j’ai créée à partir d’une illustration trouvée ici ou là. J’ai donné une certaine unité à l’ensemble : même police de caractères, même organisation sur la page, fond coloré dans les tons mauve ou rose pour le dernier, un sous-titre « nouvelle érotique » est appliqué à chaque (même s’il ne s’agit pas expressément de nouvelles à chaque fois), pour éviter autant que possible les bévues des lecteurs (sur Amazon, il me semble qu’ils en commettent beaucoup, découvrant trop tard que la lecture ne leur convient pas. Je vous le dis, éventuels lecteurs sur Amazon : il n’y a pas de romance, pas d’amour, rien de tout cela, ne vous attendez pas à des sentiments mielleux ou à des histoires de séduction).

Ces textes ont été diversement appréciés ou dépréciés. Si semblables utilise un registre de langue soutenu, l’écriture en est très classique. Un petit extra ? utilise un langage populaire, familier souvent, les tours de phrase calquent l’oralité. Je dirais que La Seconde Vie d’un olisbos et Naissance d’une Domina sont dans l’entre-deux. Il y a un peu d’ironie dans Naissance d’une Domina, autant que je m’en souvienne (je n’ai pas fait l’effort de relire mes textes). Dans La Seconde Vie d’un olisbos, je pastiche les contes érotiques chinois tels que j’ai pu en lire, il y a donc tout un passage assez particulier qui peut tout aussi bien plaire ou déplaire. Pour ma part, cela m’a amusé d’écrire « à la manière de ».

Voici les couvertures. Un clic sur chacune d’entre elles vous mène au « produit eBook » sur Amazon. Bonne lecture pour ceux qui liront. Sachez, pour ceux qui ont un abonnement de lecture sur leur Kindle, que ces titres sont inclus dans l’abonnement, vous n’aurez donc rien à débourser de plus pour les lire.

Naissance d'une Domina, nouvelle érotique de ChocolatCannelle

Naissance d’une Domina, nouvelle érotique, ChocolatCannelle, auto-éd., 0,99€

La Seconde Vie d'un olisbos, nouvelle érotique de ChocolatCannelle

La Seconde Vie d’un olisbos, nouvelle érotique, ChocolatCannelle, auto-éd., 0,99€

Si semblables, nouvelle érotique de ChocolatCannelle

Si semblables, nouvelle érotique, ChocolatCannelle, auto-éd., 0,99€

Un petit extra ?, nouvelle érotique de ChocolatCannelle

Un petit extra ?, nouvelle érotique, ChocolatCannelle, auto-éd., 0,99€