Les Apprentis sorciers au pouvoirAprès Des catacombes à l’Elysée, je viens de lire le tome 2 des Aventures de Fanny Mandler : Les Apprentis sorciers au pouvoir. Ce roman jeunesse met en scène la même héroïne, Fanny, alors en classe de 5e, et son ami Romain, sur une période assez courte, de la rentrée scolaire au Nouvel An. On retrouve aussi Teddy, rencontré dans le précédent volume, et sa mère… qui se fait kidnapper.

Une menace très lourde pèse sur l’humanité : des virus très dangereux ont été volés, Sébastien, un jeune homme en colère depuis le suicide de sa mère, menace de les répandre. Et quand l’un cesse ses menaces, c’est son frère qui prend le flambeau. Or, ce frère, Bastien, n’a confiance qu’en Fanny…

Les « apprentis sorciers », ce sont les personnes qui jouent avec l’humanité, laissant mourir certains au profit d’autres. Sébastien et Bastien, bien sûr, mais surtout ceux qui possèdent le pouvoir. Fanny, dans ce deuxième tome, apprend les rouages de la société.

Dans ce roman, il n’y a plus d’apartés de vocabulaire avec des explications. Le récit en est plus fluide. Par contre, le jeune lecteur doit s’accrocher parce que les termes utilisés ne sont pas toujours simples à comprendre. Citons « oulipien », « machiavéliquement » et « masochiste » par exemple. Le roman est conseillé à partir de 12 ans, je demanderai à mon fils aîné ce qu’il entend par ces termes. Malgré ses bonnes capacités à acquérir du vocabulaire, je ne suis pas certaine qu’il comprenne ces mots (c’est en tout cas sûr pour « oulipien »).

Romain admire mon vocabulaire. Tu parles, je l’ai emprunté dans des livres. (p.88)

Fanny a de plus des références cinématographiques d’un autre temps (je ne connais même pas les films dont elle parle, bon, vous l’avez compris, je ne suis pas cinéphile). Pire, je ne connais pas non plus les films d’action de Romain, la référence à OSS 117 par exemple, m’est inconnue.

Le cours d’histoire en version accélérée sur les collaborateurs, les nazis, les communistes n’est pas dépourvu d’intérêt, seulement, le rapport avec les aventures enclenchées est ténu, si bien qu’il ne me semble pas indispensable. A quoi sert-il, si ce n’est à évoquer la généalogie (l’arrière-arrière grand-père de Fanny) et introduire le fait que la mère de Teddy part à la recherche de ses propres ancêtres, raison pour laquelle elle vient en France ?

Les Apprentis sorciers au pouvoir est une aventure de grande ampleur pour deux collégiens. Le caractère de Fanny est assez instable, la moutarde lui monte vite au nez, mais consciente de ce défaut, elle n’atténuera peut-être par la suite. La troisième aventure porte comme titre Le réfugié syrien. Fanny devrait se trouver confrontée à de la géopolitique…

Les Aventures de Fanny Mandler, tome 2, Les Apprentis sorciers au pouvoir, Frédéric Gobert, éd. Les Impliqués, 12€