Le Troisième SumoMarie Havard, auteure indépendante, a publié plusieurs récemment une novella, Le Troisième Sumo. Le texte m’intéressait parce qu’il y est question de Japon traditionnel, de sumotoris. Et puis c’est l’occasion de découvrir une plume encore inconnue qui en est cependant à son 4e texte publié (deux romans et deux novellas).

La novella est divisée en trois parties. Chacune raconte en quelles circonstances Hataro, d’abord enfant, puis jeune adulte et enfin vieillard, a rencontré un sumo. La vie d’Hataro est ponctuée de ces rencontres, des moments-clés de sa vie. Chaque année, il effectue un pèlerinage en grimpant sur le mont Fuji. C’est là que survient la troisième rencontre…

Il ne pensait plus, il n’était que sensation.

Cette histoire est fort bien écrite, intéressante ; elle présente des aspects méconnus (du moins méconnus de moi) concernant le Japon (le repas offert aux sumos par exemple). On suit la vie d’Hataro par étapes. Le personnage est respectueux des autres et de la nature. Il vit en harmonie avec ses semblables. La troisième partie est la plus belle, elle flirte avec le conte philosophique.

Une texte court (28 pages sur ma liseuse), plaisant, que je pourrais même qualifier d’apaisant. Un joli moment de lecture.

Pour en lire un extrait : ICI

Le Troisième Sumo, Marie Havard, auto-édition, 0,99€ sur Amazon