Agatoo, Mon Papa, Ma MamanJ’ai reçu au courrier un très joli album pour enfants, Agatoo, Mon Papa, Ma Maman. Le livre était proposé sur le site Simplement par la maison d’édition Mademoiselle a trois ailes. La couverture était joliment illustrée, j’ai pensé que cet album plairait à mon fils cadet, c’est pourquoi j’ai sollicité son envoi.

Mademoiselle a trois ailes est une petite maison d’édition qui publie des livres jeunesse, des romans dans une collection intitulée « amour & humour » et prochainement des pièces de théâtre. Agatoo, Mon Papa, Ma Maman est le premier titre d’une série d’albums mettant en scène le personnage d’Agatoo, petite fille entourée de l’amour de ses proches.

Dans ce premier album, nous faisons connaissance avec les personnages. Agatoo fait encore la sieste, on imagine qu’il s’agit d’une enfant de trois ans environ, peut-être un peu moins. On découvre son père, puis sa mère, grâce au jeu de l’avion (l’enfant est porté à bout de bras et découvre ainsi ce qui l’entoure d’un point de vue différent). Les deux prochains titres à paraître sont Agatoo et les bons hommes bleus et Agatoo, Papa bricole.

L’album adopte un format à l’italienne (« mode paysage »). La couverture est cartonnée. Chaque double page présente du côté gauche le texte sur une à quatre lignes et sur le côté droit une illustration pleine page en couleurs. On trouve aussi une petite illustration sous forme d’une vignette ronde, en haut à gauche de la page de gauche. Il s’agit d’un élément de la page de droite repris sur fond blanc, avec un simple trait noir. Deux options  peuvent se présenter : on peut demander à l’enfant de rechercher sur la page droite l’élément de la vignette, trouver « ce qui est pareil » ou encore proposer de colorier cette vignette (de la même couleur que sur l’image de droite par exemple). Je préfère la première option parce que je n’aime pas trop qu’on écrive sur des livres, mais le coloriage est aussi une façon de s’approprier l’album…

Les couleur utilisées sont tendres. Les robes rouges d’Agatoo et de sa poupée focalisent le regard. Mon fils croyait avoir reconnu, en la poupée habillée de rouge jusqu’à la coiffe, le personnage du petit chaperon rouge. Il faut dire que c’est un fan absolu du petit chaperon : il possède plusieurs albums proposant le conte traditionnel ou ses variantes (les variantes étant souvent préférées d’ailleurs) et même la marionnette… Cette marionnette a des cheveux blonds, le rapprochement avec la poupée d’Agatoo était donc toute trouvée.

La typographie est claire, aérée. Le texte est simple, mis à part quelques mots de vocabulaire dont l’enfant pourra faire l’acquisition comme le verbe « tempêter ».

Agatoo, Mon Papa, Ma Maman est une histoire pour les plus jeunes qui présente une famille aimante avec de jolis dessins.

Agatoo, Mon Papa, Ma Maman, texte de L.L.L. David, illustrations de Myss CC, éd. Mademoiselle a trois ailes, coll. Adis, 10,90€