Le Mystère du gang masquéC’est décidément ma période Ken Follett… Je viens de terminer de regarder les DVD des adaptations des Piliers de la terre et d’Un Monde sans fin. A présent, c’est un roman jeunesse que je viens de lire : Le Mystère du gang masqué.

J’ai lu ce livre sous forme d’eBook, via la plateforme Netgalley. Dommage que je ne l’aie pas eu en format papier car je pense que ce roman aurait plu à ma fille (qui ne lit pas de livres numériques, pour l’instant du moins).

Ce n’est pas mon premier roman jeunesse de l’auteur, puisque j’ai lu – et cette fois-ci, je possède bien le livre papier – L’Appel des étoiles. Ce roman était sympathique, mais j’ai une préférence pour Le Mystère du gang masqué. Ce sont tous les deux des romans d’aventure, le premier est orienté vers la SF tandis que ce dernier est un roman policier.

Deux jeunes garçons font connaissance devant la boutique pour laquelle ils travaillent en distribuant des journaux. Leur vie est différente, l’apparence de leur vélo en est une preuve, mais ils aiment tous les deux le foot, les dérapages en vélo et deviennent rapidement amis. Mick et Randy décident d’explorer ensemble des studios de cinéma à l’abandon. Le propriétaire de ces studios est également le propriétaire de l’immeuble dans lequel vit Mick, immeuble dont tous les locataires vont se faire expulser, tandis que les studios seront rasés pour construire un hôtel. Cela n’arrange pas le père de Randy qui voudrait, avec des collègues, racheter ces studios.  Abandonnés, ces studios ? Alors pourquoi une camionnette passe-t-elle régulièrement ? Pourquoi des hommes s’y réunissent-ils ? Mick et Randy découvrent ce que cachent ces locaux et le propriétaire des studios, mais c’est à leur risque et péril…

Le roman est très court, 61 pages sur ma liseuse (112 pages en format papier), il va à l’essentiel, si bien que l’on peut regretter un manque d’approfondissement (sur les notions de bien et de mal, sur la moralité… il n’y a pour ces cas de figure par exemple que l’amorce d’une réflexion). Il faut cependant avoir en tête que le roman est destiné à un lectorat jeune, de 8-10 ans, je dirais, et qu’il semble ainsi parfaitement convenir. L’aventure est trépidante, les actions s’enchaînent. Les enfants découvrent un passage secret, des lieux inconnus, font preuve de présence d’esprit, d’indépendance, d’initiative, de courage. Ils font des gaffes aussi… mais réussissent à s’en sortir, en partie seuls, en partie grâce à l’intervention d’adultes en toute fin de roman.

C’est un roman qui devrait grandement plaire à un jeune lectorat et en tout cas, je le recommande volontiers pour la tranche d’âge mentionné ci-dessus.

Le Mystère du gang masqué, Ken Follett, trad. de Fabien Le Roy, éd. Robert Laffont jeunesse, 8,90€ en format papier