En ce moment, je lis ou j’ai lu trois séries de mangas très différentes les unes des autres. Je vais vous présenter chaque manga en quelques mots.

manga Plus forte que le sabre 1Commençons par une série courte, en trois tomes que j’ai lue intégralement : Plus forte que le sabre d’Hiroshi Hirata (j’avais déjà lu et aimé L’Âme de Kyudo du même mangaka). J’aime autant le graphisme, mais moins l’histoire de ce Plus forte que le sabre. Notons cependant que le personnage central est une femme, valeureuse, courageuse, sage – cela me semble assez rare pour être noté. Elle exerce une bonne influence sur son mari, sur les pêcheuses qu’elle dirige dans le cadre de milices créées pour défendre leurs biens et leur honneur en l’absence des hommes partis à la guerre, sur sa famille. Elle a toutes les vertus, même la modestie, la compassion, la capacité à remettre en question son opinion et ses actions. J’ai trouvé l’histoire un peu rigide, très axée sur les principes moraux, la droiture. Dans un sens, c’était déjà le cas avec L’Âme du Kyudo, mais je l’ai plus aisément supporté dans ce manga-là. Est-ce parce que Plus forte que le sabre se présente en trois tomes et qu’un seul au final m’aurait suffi ?

Plus forte que le sabre, Hiroshi Hirata, éd. Delcourt, Tonkam seinen, t. 1, t. 2 et t. 3, 8,75€ le tome

***

manga Les Gouttes de Dieu tome 1Les Gouttes de Dieu est un manga si long… Je lis actuellement le 26e tome, emprunté à la bibliothèque qui possède l’intégrale de la série. Ce manga porte sur le vin. Je l’ai commencé peu après la lecture de la BD Châteaux Bordeaux, pour rester dans le même thème. Deux jeunes gens luttent pour devenir l’héritier d’un grand maître du vin à présent décédé : son fils, qui ne s’était jusqu’alors jamais intéressé au vin et son fils adopté sur le tard, œnologue déjà reconnu. Le fils part avec un handicap certain, mais lorsqu’il découvre le vin, il se rend compte que toute son enfance a été une préparation à la dégustation et qu’il a développé des sens olfactif et gustatif aigus. Chacun a sa petite équipe pour l’aider, avec une jeune femme – au moins – à ses côtés. L’arbitre de cette lutte est un vieux marginal grand amateur de vin et ami du défunt. Le but de la lutte : identifier d’après une description poétique 12 vins, surnommés apôtres, et le meilleur de tous, les gouttes de Dieu. On a un schéma répétitif : la recherche et la découverte d’un apôtre, puis le suivant, etc. Mais se mêlent aussi des histoires annexes, des recherches personnelles sur le vin, pour aider autrui souvent, car le vin est un partage et peut guérir bien des maux. La série se lit bien, même si on peut fatiguer un peu, en avoir assez par moments de certaines exagérations,les « oh oh » après une première gorgée de vin me lassent notamment. Il vaut donc mieux espacer un peu la lecture de tous ces tomes pour mieux apprécier la série. Pour ma part, je compte la terminer, autant profiter du fait que la bibliothèque propose une série entière !

Les Gouttes de Dieu, Tadashi Agi et Shū Okimoto, éd. Glénat manga, coll. Seinen, 9,15€ le tome (lien vers le tome 1)

***

manga Les Vacances de Jésus & Bouddha tome 1Les Vacances de Jésus & Bouddha est une série que j’avais envie de découvrir depuis un moment, mais j’ai dû attendre que les premiers tomes soient disponibles à la bibliothèque pour la commencer. Voici qui est chose faite avec la lecture du tome 1 (et les deux suivants en attente de lecture chez moi). Je ne sais pas ce que cela donnera sur le long terme, puisqu’il y a treize tomes à lire – davantage par la suite car la série est en cours -, mais pour l’instant, je m’amuse fort. On part d’une idée loufoque : Jésus et Bouddha décident de prendre des vacances sur terre et se retrouvent en colocation au Japon. Ils découvrent leur environnement, font du tourisme. C’est parfois d’un humour qui ne me correspond pas, mais j’ai tout de même souvent ri. Imaginez Jésus expliquer à Bouddha que Jean-Baptiste lui a fait une fleur en le baptisant avec juste un peu d’eau sur la tête parce qu’il avait peur de s’enfoncer dans l’eau. Et qu’il a bien sûr marché sur l’eau parce qu’il ne savait pas nager. Bref, c’est un peu idiot, mais cela fait rire.

Les Vacances de Jésus & Bouddha, Hikaru Nakamura, éd. Kurokawa, 13 tomes actuellement, 6,80€ le tome (lien vers le tome 1)