Avant que le mois ne soit écoulé complètement, voici le rituel du billet d’humeur !

J’ai proposé deux jours durant (l’annonce figurait sur twitter et ma page facebook) mon e-book Aux plaisirs de Déborah en téléchargement gratuit. Deux personnes en ont profité (j’espère que ces personnes prendront le temps de lire ce petit texte), et quatre autres ont téléchargé un extrait et non l’e-book dans sa totalité… Je ne peux m’empêcher de me demander si ces personnes n’ont pas fait une erreur, voyant que l’extrait était gratuit (ils le sont toujours sur smashwords), en confondant l’extrait et l’e-book intégral (qui, pour être téléchargé gratuitement, nécessitait un code). Il est vrai que smashwords n’est pas des plus faciles à utiliser si on ne connaît pas du tout l’anglais… Je suis désolée pour elles, si tel est le cas. [Edit : On me dit que smashwords n’est pas des plus pratiques, qu’il faut créer un compte pour pouvoir télécharger un e-book. Désolée pour les problèmes causés. Pour la peine, et pour ceux qui ont manqué cette offre, je vous propose à nouveau d’acquérir ce titre gratuitement avec le code UU39L – ce sera valable jusqu’au 25 mars.]

Je passe beaucoup de temps, ces derniers jours, à travailler sur un classeur de communication pour mon fils. J’ai suivi une formation récemment pour découvrir une méthode de communication alternative et je vais mettre à présent en pratique ce que j’ai appris… Cela a nécessité aussi l’achat de matériel, la réception et le test de ce matériel. Dans quelques jours, je pourrais enfin sortir les feuilles, les plastifier, créer le classeur de communication et, tâche la plus longue, l’utiliser avec mon fils pour qu’il apprenne à s’en servir. J’espère beaucoup de cette méthode, je pense qu’elle va lui permettre de communiquer davantage, de mieux se faire comprendre, d’apprendre du vocabulaire aussi. Bref, souhaitez-nous bonne chance !

Il y a eu aussi un peu de couture ces dernières semaines, j’en parle sur le blog du zébu fait des bulles (j’ai gardé le blog pour montrer mes essais de couture et autres). Après les vide-poches, je m’attaque aux couvre-livres. On m’en a offert un lors d’un swap et, en regardant comment c’était fait, j’ai pensé que je pourrais bien faire la même chose moi-même. Ce n’est pas très compliqué !

J’ai pris du retard sur les lectures (mais je ne peux pas créer un classeur de communication, coudre et lire en même temps !). Je n’écris plus du tout et n’en ai plus envie pour le moment – toute création pour moi se vaut, les couvre-livres vont m’absorber quelque temps très certainement ! Et puis, je dois dire qu’il est si décourageant de voir que personne quasiment ne s’intéresse à ce que j’écris… Alors que mes vide-poches ont un intérêt pratique.

Méchante maman. que je suis, je pousse un soupir de soulagement en pensant que mon fils aîné part en voyage pendant quatre jours. Moins de cris, moins de disputes, moins de vociférations (de sa part) sur tous les sujets possibles puisque souvent rien ne l’agrée, bref, quel repos pour moi ! Quelle merveilleuse idée, ce voyage scolaire !

Sur ce, je vous dis au mois prochain – qui arrivera bien vite !